Les filles des autres – Amy Gentry

Edition : Robert Laffont collection La bête noire

présentation de l’éditeur

Année de sortie : 2017

Présentation : un roman à suspense de 326 pages, réparties en 16 chapitres.

Le livre est traduit de l’anglais par Simon Baril.

Prix : 19,50 euros

acheter le livre

ISBN : 2-221-19784-4

Auteur :

ag_authorpic4_small

Titulaire d’un doctorat en littérature anglaise de l’université de Chicago, Amy Gentry est chroniqueuse littéraire pour le Chicago Tribune, ses articles apparaissent aussi dans le Los Angeles Review of Books et Salon.

Pour son histoire, elle s’inspire d’un fait divers survenu dans les années 2000, l’enlèvement d’ Elizabeth Smart dans sa chambre à coucher comme le sera Julie le personnage principal de son roman.

Elle signe avec ce premier roman, un succès assuré.

Site d’Amy Gentry

Comment vous donner envie de lire ce livre ?

9782221198827

L’histoire se déroule à Houston, elle est somme toute assez classique.

Julie, jeune adolescente se fait enlever sous les yeux de sa jeune sœur, Jane, totalement tétanisée, cachée dans le placard.

On se retrouve au premier chapitre dans la peau de cette mère, Anna, professeur d’université, qui vit depuis  huit ans sans aucune nouvelle de sa fille. Nous découvrons la dureté d’un traumatisme qui laisse toutes les interrogations ouvertes quant aux chances de survie d’une enfant disparue, avec cette terrible phrase qui témoigne de la fatigue psychique des parents, Tom et Anna : « Autrefois, je voulais tout ce qu’il y avait de meilleur pour Julie. Désormais, je veux juste quelque chose à enterrer. ».

Le jour où Jane rentre de son année de cours à Seattle, voilà que l’on sonne à la porte.

Julie est de retour.

C’est alors que commence une écriture entre présent et passé. D’un chapitre à l’autre comme pour ancrer la force de ce thriller psychologique, l’auteur sème le doute sur l’identité de la revenante. Julie semble étrange et la famille ne ménage pas ses efforts pour tenter de vivre comme une famille normale, recouvrant d’un voile ces huit années d’absence dont Julie ne parle que trop peu. Autant de similitudes avec cette adolescente de treize ans, mais des soupçons d’Anna qui posent des interrogations quant à la véritable identité de cette jeune adulte qui vit sous son toit.  Et puis, il y a cette récente découverte, ce corps d’enfant qui porte ce qui ressemble à une robe de nuit sur laquelle on discerne vaguement des oreilles de Mickey, comme celle que portait Julie la nuit de son enlèvement.

Parallèlement dans les chapitres évoquant le passé, nous découvrons une série de jeunes filles, tantôt Gretchen, Violet, Mercy ou encore Mercedes, qui construit l’intrigue et permet de faire évoluer le lecteur dans un suspense grandissant.

L’action est rondement menée, l’histoire n’est qu’un support à la stratégie littéraire qui nous fait monter en pression tout au long du livre.

Qu’il s’agisse du dénouement ou du sens même de ce kidnapping, rien n’est laissé au hasard. Nous évoluons entre cette alternance d’un chapitre à l’autre, comme un cercle concentrique, qui nous tient en haleine jusqu’au point culminant, le dénouement, la terrible vérité.

Il en ressort une réflexion sur la réalité de la complexité humaine et bien des questionnements quant à ce que nous connaissons de nos adolescents. Toute la dimension psychologique d’une famille dévastée par ce rapt, les retrouvailles qui se fantasmaient source de bonheur et la dure réalité d’un retour plus complexe que prévu, sont savamment décrites sans tomber dans le mélodrame. Le style est simple, l’écriture fluide, avec un évident talent narratif et descriptif, l’ambiance est campée dans cette ville aux vastes dimensions texanes…

J’ai dévoré ce roman en quelques jours, pour une première lecture de thriller, ce livre aura induit une certaine exigence dans la qualité de la trame mais aussi la cohérence et la construction de l’intrigue pour mes découvertes à venir.

Je m’ouvre à un nouveau genre littéraire et me réjouis de creuser le sujet.

Il est temps maintenant pour vous de découvrir le sens de ce titre qui s’impose à la lecture de ce très bon roman.

#CelloMuse

#LivreToi
Et dis moi si je t’ai donné envie de lire…

3 réflexions sur “Les filles des autres – Amy Gentry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s